influence of the moon

29 mai 2018

Les rêves envolés, traverser le deuil d'un tout petit bébé de Suzy Fréchette-Piperni

41wDL709oeL

 

Présentation de l'éditeur

Contrairement aux croyances généralement véhiculées dans notre société, perdre un bébé attendu et aimé est une tragédie pour les parents. Ils voient leurs beaux rêves s'envoler. Et le chagrin qu'ils éprouvent ne se mesure pas au nombre de semaine de grossesse, il est proportionnel à l'amour que les parents ressentaient pour ce bébé, au rôle que ce  rêve d'enfant venait jouer dans leur vie.

Cet ouvrage a été conçu dans le but d'offrir aux parents un soutien efficace ainsi que des suggestions pour les aider à faire face aux moments difficiles, quelle que soit la perte périnatale qu'ils subissent (fausse couche précose ou tartive, interruption médicale de la grossesse, accouchement d'un enfant mort-né, décès du nouveau-né dans les heures ou semaines suivant sa naissance).

Enrichi de centaine de témoignages d'autres parents qui ont vécu une expérience semblable, ce livre aidera les parents, du premier jour du deuil jusqu'à la grossesse suivante à mieux comprendre leurs émotions pour qu'ils puissent s'en libérer et retrouver la sérénité qui leur permettra d'apprécier à nouveau la vie.

Grâce à cette lecture, tous ceux qui cotoient les parents en deuil (grands-parents, frères, soeurs, amis, collègues), qui sont touchés par leur perte et assistent impuissants à leur chagrin, trouveront des moyens de les réconforter avec respect et compassion.

L'avis d'Audrey

Depuis 5 mois, je me pose beaucoup de questions : "Pourquoi moi ?", "Est-ce que j'ai fait quelque chose de mal pour que ça m'arrive à moi ?", "aurais-je pu le prévoir ?"
A force de se poser ces questions, on cesse de vivre et notre deuil n'avance pas, au contraire, on reste englué dans notre douleur et on fini par s'y trouver bien, jusqu'au jour où l'on croise une famille qui vit la même perte que nous et qui nous donne les bons mots pour qu'on se réveille. Cette lecture à été libératrice pour moi.

Sans juger, sans nous dire comment faire, l'auteur nous conseille, conseille nos proches et nous montre la voie à prendre, à nous de saisir la main tendue ou non.
A travers les témoignages d'autres familles, on retrouve notre propre histoire, nos propres émotions, nos moments de douleurs, de doutes et de joie.

J'étais arrivée à une période où j'en voulais au monde entier, mais surtout à moi. Cette rencontre et la lecture de ce livre sont arrivées à point nommé et j'ai pu grâce à ce mélange remonter la pente.
Je sais que le chemin sera encore long. Des jours avec et des jours sans, mais grâce à des amitiés naissantes, grâce à des lectures témoins, j'avancerais et il faut savoir ramper avant de courir le marathon.


26 mai 2018

Game Lover : un milliardaire à tout prix de Ilana Lemmansky

game-lover---un-milliardaire-a-tout-prix-1034501-264-432

 

Merci aux Editions Elixyria pour ce Service Presse 

Description de l'éditeur :

Objectif numéro 1 : Maigrir

Objectif numéro 2 : Me venger des hommes qui m'ont fait souffrir

Objectif numéro 3 : Vivre un conte de fées. 

Après de nombreuses désillusions et déboires sentimentaux, Lucie compte bien de prendre en main.

À bientôt 25 ans, elle est toujours célibataire et rêve secrètement du prince charmant.

Un jour avec son amie Céline, elles tombent sur un article un peu spécial...Un milliardaire pourtant charmant...Fait une drôle de proposition aux femmes du monde entier.

Il propose aux contributrices volontaires de faire un don pour son association contre une chance de gagner un week-end à New York tout frais payé ainsi qu'un dîner du jour de l'an en sa compagnie.

Son amie va la pousser à s'inscrire et à remplir ce questionnaire avec photo.

Osera-t-elle le faire ?

Oser-t-elle aller au-delà de ses principes et tenter le tout pour le tout ?

Quand au charismatique monsieur Davin, aucune femme ne lui résiste et il ne s'en prive pas.

En postant cette annonce que cherche-t-il vraiment ?

Jusqu'où un simple don peut-il nous mener ?

 

L'avis de Ninou :

J'ai passé un super moment avec ce roman, je ne pensais pas autant d'ailleurs. L'histoire est "bateau" en terme de romance, le milliardaire intouchable adulé par la presse et cie, la jolie nana avec un passé négatif avec les hommes. La situation improbable et le coup de foudre, le temps qui est compté et le retour à la réalité.

Oui, vous aussi vous le ressentez comme un conte de fées, et c'est exactement comme ça que je qualifie ma lecture. Les personnages et leur psychologie sont très bien menés par l'auteur et bien que le réalisme de l'histoire nous fait penser à la fée bleue (elle a dû traîner ses guêtres pas loin), on est face à des protagonistes authentiques. Voilà où se trouve la réussite de ce roman. 

J'ai rêvé, j'ai frissonné et j'ai eu ma larmiche, trio gagnant pour Game Lover que je vous recommande vivement. Je ne m'étends pas d'avantage, je me tais au risque de vous spoiler, on va jouer la carte de la sécurité.

Foncez et bonne lecture les mordus,

Ninou ;)

Posté par ninou2404 à 15:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 mai 2018

Au nom du Bonheur de Gilbert Bordes

51lB5O64A5L

Présentation de l'éditeur

Surmonter un deuil, oublier un amour impossible, allégrer le poids que les ans font peser sur nos épaules demande bien du courage. Et c'est un long chemin que celui du retour au bonheur. Si pour aider à franchir les obstacles, un proche, un ami oublé, un voisin discret est souvent là pour éclairer la route, c'est aussi dans sa propre terre que l'on va puiser les ressources qui redonnent gout à la vie.

"J'ai le certitude que si toutes mes âmes réussissaient à s'entendre, je serais invincible et je n'aurais plus besoin de raconter des histoires. Mais ce n'est pas demain la veille..." Gilbert Bordes.

L'avis d'Audrey

Merci aux Éditions "Omnibus" et à Babelio pour cet envoi de roman tout simplement magique.

J'ai demandé ce roman à la base pour titre que je trouvais propice à mon humeur du moment et je ne fus absolument pas déçue dès les premières pages.

"Au nom du bonheur" est un condensé de vie et de vécu qui donne une autre interprétation au mot Bonheur.

Gilbert Bordes, l'auteur, aborde ses romans de façon très hétéroclite. Ils sont tous différents, et parfois, le thème du bonheur est difficile à interpréter au fil des histoires.

La tristesse, la religion, la perte, la mort, la vieillesse, la guerre, nous montrent que le bonheur est un sentiment impalpable et qu'il concerne peu de monde ici.
Gilbert Bordes, à travers ses romans, nous montre très bien que le bonheur ne tient qu'à un fil et qu'il suffit de peu pour le perdre à tout jamais, ou alors le faire revenir dans sa vie.
Malgré des tranches de vie parfois difficile, les personnages nous montrent la fragilité de ce sentiment.

22 mai 2018

Lola, sérieux ! de Luce Michel

lola,-serieux---1052084-264-432

Un grand merci à Audrey et l'équipe Pygmalion pour ce Service Presse

Description de l'éditeur :

Lola, 39 ans, Parisienne, célibataire, sage (parfois), gribouille pour gagner sa vie et... est fan de romances. Une addiction qu elle dissimule à tous, sauf à son journal.

Comme toute femme, elle espère rencontrer le prince charmant, bien qu il soit surévalué. Elle préférerait un partenaire toujours disponible plutôt qu un gars avec un cheval. Sérieusement, avez-vous déjà essayé de garer un cheval dans Paris ?

Mais ses lectures, elles, sont des contes de fées.

Lola parviendra-t-elle à réconcilier ses deux réalités ?

L'avis de Ninou :

Je ne vais pas y aller par 4 chemins, je suis passée totalement à côté. L'auteure a une plume fluide, mais clairement, je n'ai pas accroché, je vais essayer de peser mes mots, le but n'a jamais été d'écrire des chroniques dans le but de casser du sucre sur le dos d'une auteure qui a travaillé d'arrache-pied sur son roman (ainsi que toutes les mains par lesquelles il a pu passer).

Le récit est léger, elle est pleine de réparti drôle et d'humour... Le hic, c'est qu'au début ça nous charme à la longue ça nous lasse. Puis vient la partie où c'est moins fun et là du coup, non seulement, je n'étais plus dedans, mais en plus, j'avais qu'une envie qu'elle en finisse, qu'importe la fin pourvu que ça se termine.

Puis il y a cet espèce de triangle amoureux, qui n'en est pas un en fin de compte. Les deux mâles sont dans la course, mais pas forcément en même temps et cette fin qui ne nous dis pas tout et nous laisse là, l'oeil agar en mode wtf !!!

Je suis déçue, car j'aurais vraiment voulu aimer Lola, mais le courant n'est pas passé, en plus Lola confond Star Wars et Star Trek, on ne pouvait juste pas être copine :p

Bref, un roman plein de légèreté avec un personnage principal fun comme tout, mais qui n'a pas su me séduire, je ne doute pas un instant qu'elle saura trouver son lectorat seulement, je n'en fais pas partie ;)

Bonne découverte les mordus,

Ninou

Posté par ninou2404 à 20:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 avril 2018

La Horde de Sibylle Grimbert

la-horde-1022315-264-432

Merci à Astrid Dujardin pour avoir permi à toute l'équipe de découvrir ce Service Presse

Présentation de l'éditeur :

Ganaël rêvait depuis des siècles de posséder un être humain quand il a rencontré Laure, 10 ans, une petite fille vive, drôle, si douce. Maintenant il est en elle, et il raconte son irrésistible prise de pouvoir sur Laure.

Bientôt il pourra lui apprendre la cruauté, la voracité, l'absence totale de pitiéqu'il est venu répandre dans le monde. Mais les humains sont un peuple étonnant : rien ne se passera comme prévu - ce sera pire.

L'avis de Ninou :

Bon clairement, je ne vais pas y aller par 4 chemins, et j'en suis navrée...je viens de recopier le résumé juste au dessus, et j'ai la nette impression qu'il est mieux raconté que le roman en lui-même. Vous vous dites "bouh dur" oui ça m'arrache la tronche de vous le dire de cette manière, mais je suis déçue. Je m'explique.

La Horde n'est pas mal écrit, le texte est propre, pourtant la narration du début ne nous met clairement pas à l'aise. Le récit semble décousu, un peu comme un enfant surexcité qui passe du coq à l'âne. Alors oui, je sais, Ganaël, notre démon se considère jeune car c'est sa première possession, mais il a quand même une paire de siècles à son actif, donc ça ne l'excuse pas vraiment. J'ai vraiment eu un mal fou à rentrer dedans, pire, j'ai dû me pousser aux fesses et me dire "Ninou, il ne fait que 200 pages, ça fait une semaine, tu as lu 8 bouquins en 15 jours et ils faisaient le double". En bref, difficile, niveau plaisir lors de lecture, ce n'est pas ça !

On passe les 60 pages, et là ouf, ça y est on a pris nos marques. Les choses sérieuses commencent, Ganaël montre son vrai visage à Laure, passé le coup de flippe, elle l'accepte plutôt bien. On entre dans la 2ème partie du récit, l'auteur suit son plan...les 3/4 du temps, on a juste l'impression que la gosse hallucine, que les choses ne se déroulent pas réellement comme elle le croit, que le démon lui embrouille le cerveau, mais non, ça arrive pour du vrai, donc tu es à nouveau perturbée mais tu fais abstraction car quelque part, c'est un roman fantastique...

Et nous voici dans la dernière partie, tu te dis "ouf", on y arrive, on va savoir où voulait en venir l'auteur...sauf qu'elle ne prend pas le chemin le plus facile, elle nous fait un retournement de situation qui te laisse encore plus perplexe que pour tout le reste du roman. Alors tu te dis, c'est cool, la prise de risque tout ça tout ça, oui mais non franchement j'aurais encore préféré qu'elle nous dise que Laure était dans le coma et qu'elle débloquait grave plutôt que cette fin.

Sybille Grimbert a-t-elle subi une attaque de bisounours?!

Nous ne le saurons jamais, ce que je sais en revanche c'est qu'elle aurait pu en faire quelque chose de "grandiose". C'est comme voir un gâteau qui a super bien gonflé dans son four, le sortir et bim on dirait un blinis géant.

J'ajouterais pour finir, que j'ai bien saisi le message sous jacent, les démons ne sont pas forcément ceux que l'on croit. Mais avec le parcours de Laure et Ganaël et ce qu'en a fait l'auteur, ça semble simpliste et j'ai le sentiment qu'elle n'a pas assumé à 100% son pitch, dommage.

Je regarde donc son bouquin partir vers ma co-blogueuse comme Ganaël regarde une dernière fois Laure partir vers son destin, et c'est moi pour le coup qui hausse les épaules.

Ninou.

L'avis de Christelle :

Le résumé m'a donné envie de lire ce livre, donc c’est avec une envie de voir comment l’auteur allait nous faire connaître cet univers qui m’a poussé à ouvrir le livre. Surtout, que j’ai lu quelques livres de fantastique avec des démons.

L’histoire est simple à expliquer, c’est un démon qui s’appelle Ganaël, qui rêve depuis des siècles de posséder un être humain, car il s’ennuie dans son monde éthérique. Mais les choses ne vont pas se passer comme il le désire. D’abord, la personne qui choisit est une enfant de dix ans, ce qui peut nous choquer, car l’enfance est sacrée pour nous, mais avec cette gamine, il va découvrir les sentiments et voir les choses autrement. 

Je me suis attaché a lui, mais moins à la petite, il faut que vous lisiez pour savoir pourquoi, car je ne peux pas tout dévoiler.

L’écriture de l’auteur est légère, mais nous fait aussi réfléchir, est-ce que les démons existent vraiment ? Où est-ce que le côté mauvais des gens qui font croire que cette personne est un démon, là est la question !

Le livre m'a fait pensé a un journal secret écrit par Ganaël, il nous parle de son expérience dans le corps d’un enfant. La vision simple d’une journée de vacance chez les enfants, leur envie, leur désir ainsi que toutes les autres émotions qui passe en une journée chez l’enfant.

Ce qui va bien sur changer notre démon.

J’ai certes apprécié ma lecture, mais pour moi l’histoire était trop lente car pas assez d’action. Un récit trop réel et pouvant choquer certaines personnes à cause de certains passages. L’auteur arrive à nous montrer que chaque personne a ses côtés sombres peu importe l'âge. Il se lit facilement si on s'attache à l’un des personnages et qu’on a envie de savoir ce qu’ils deviennent. 

Mais malheureusement pour moi, il m’a manqué certaines petites choses pour que j’adore ce livre.



Vous avez compris qu’il faut être habitué à ce genre de roman pour vraiment en apprécier toutes les aspects de ce livre.

Posté par ninou2404 à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


L'esprit de Noël Manhon Tutin

l-esprit-de-noel-1013341-264-432

 

Présentation de l'éditeur

C’est l’effervescence au pays du père Noël, il ne reste plus que trois jours pour terminer les derniers préparatifs avant le grand soir, celui du réveillon. Toutefois, Nicolas est soucieux du bonheur de ses lutins, c’est pourquoi il décide de leur faire un cadeau : une journée rien que pour eux. 
C’est lors de cette journée, que la vie bien tranquille du lutin, Korrigan, va basculer… quand sa route va croiser celle d’Östen, un humain grognon et solitaire qui vit retranché en plein cœur de la Laponie, avec pour seule compagnie ses chiens de traîneau. Mais quel espoir y a-t-il pour un lutin et un humain qui vivent dans deux mondes différents ? 
Restons bien au chaud, sous un plaid, un chocolat chaud entre les mains, et observons la magie de Noël opérer !

L'avis d'Audrey

J'ai voulu faire durer encore quelques heures la période de Noël et je me suis plongée dans la lecture de "l'Esprit de Noël" et ce fut un véritable plaisir.

En seulement une cinquantaine de pages, Manhon nous entraîne dans un pays féerique où règne l'esprit de Noël. Et l'histoire entre les deux personnages est d'une tendresse.... Ce fut magique de lire cette nouvelle.
De plus, la couverture est totalement trop mignonne, je rêve d'avoir le même.

Posté par AudreyO à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 mars 2018

Petit chaton - le sapin de Noël

petit-chaton---le-sapin-de-noel-1006845-264-432

Présentation de l'éditeur

Pour accueillir comme il se soit le père Noël, tous nos amis ont décoré le beau sapin qui trône majestueux, dans la chambre.
Mais n'auraient-ils pas oublié quelque chose?

L'avis d'Audrey

Une magnifique histoire pour enfants aux dessins grandioses et colorés.
La longueur est parfaite pour les histoires du soir, et les enfants peuvent, pendant la lecture, suivre le conte, avec d'un côté le texte (idéal même pour les très jeunes enfants), et de l'autre les dessins.

Un livre à avoir chez soi et/ou à offrir.

28 mars 2018

Une terrible épreuve, ma traversée du deuil périnatal de Sophie Helmlinger

Une-terrible-epreuve-ma-traversee-du-deuil-perinatal

Présentation de l'éditeur

Tout se fige, le film de ma vie s'interrompt... Arrêt sur image, juste le temps de déterminer sur quelle voie psychique je vais m'engager : la terreur, la résignation ou l'espérance...

Ou étaient-ils? Ce n'était même plus un désir d'enfant qui m'animait, c'était une béance qui ne se refermait pas, un champ de bataille nettoyé de ses morts, qui gardait leur empreinte, un territoire de guerre complètement ravagé, un champ de désolation où seul le silence s'exprime.

Un livre sur la mort? Certes, il y est question de parents endeuillés de trois bébés. Mais, à n'en pas douter, il s'agit avant tout d'un hymne à la Vie.

Ce récit raconte, en effet, comment ces tout petits ont pris racine dans l'histoire de l'auteure et comment cela lui a permis de reprendre vie et de porter du fruit.

Ce récit est aussis un témoignage de son cheminement avec Dieu qui l'a accompagnée tout au long de cette terrible épreuve.

 

L'avis d'Audrey

Le deuil, tout le monde y est confronté au moins une fois dans sa vie.
La perte de ses grands-parents, aïeux respectés et chéris, la perte de ses parents, qu'on croyait immortels, enfants, mais que le temps a fini par faire passer de parents à grands-parents a leur tour. La perte d'un oncle ou d'une tante que le temps a rattrapé, la perte d'un ami qu'on dit qu'il est parti trop tôt, mais la perte d'un enfant dans tout ça ?

La perte d'un enfant n'est pas dans l'ordre des choses. Dès que le test "pipi" est positif, notre esprit imagine déjà tout pour cet enfant : le sexe, les études, la couleur des cheveux et des yeux, sa vie, ses amours, son premier noël et son anniversaire, mais quand tout s'arrête, quand cette grossesse tant attendue prend fin, ou quand cet enfant tant imaginé disparaît, que nous reste-t-il ? 

Pour le deuil périnatal, seul les parents/familles touchés par ce drame sont amenés à en parler correctement et c'est ce que fait magnifiquement bien Sophie Helmlinger.

A travers des textes qui relatent sa propre histoire. Mettant des mots sur la douleur du deuil périnatal, sans pour autant jouer la victime.
En toute simplicité, Sophie raconte la traversée du désert, puis l'espoir. Chuter pour mieux se relever et aimer.

Un très bel hymne à la vie et à l'amour.

26 mars 2018

Le Promeneur du Temps de Marie-Ange Pigot

20638078_1469218729824338_2866634503240100065_n

Présentation de l'éditeur

Le compagnon fidèle qui trace le chemin. 
Celui qui nous intime de le suivre dans la ronde céleste des astres et celle des saisons.

Lui, le gardien de l'infini, de l'éternel retour, des cycles et du renouvellement de toute chose.

L'avis d'Audrey

Ce recueil de poème a été pour moi une véritable échappatoire pendant quelques heures.

Les 52 textes de cette chronique poétique ont été publiés chaque semaine sur une période d'un an, entre 2014 et 2015, sous le titre "Le Promeneur du Temps", par un journal bien connu chez nous, l'Indépendant.

A travers les saisons, le Promeneur nous fait découvrir des vies joyeuses ou tristes, mais toujours pleines de richesses et de magie.

Posté par AudreyO à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 mars 2018

La Confrérie des chats de gouttière 3 - Le silence de Rod de Adeline Dias

la-confrerie-des-chats-de-gouttiere,-tome-3---le-silence-de-rod-1030540-264-432

Merci à Adeline Dias pour ce Service Presse 

Présentation de l'éditeur :

Rodrigue n a que deux priorités dans la vie. Son magasin, le DressCode, et sa bande d amis. Le jour où son père lui impose un chantage diabolique, il voit son quotidien bouleversé. S il veut sauver sa boutique, il va devoir accepter de sortir avec Margot. Ils se connaissent depuis l enfance, et il garde d elle le souvenir d une sale gamine trop gâtée. Pourtant, elle va se révéler bien différente. Et si Rodrigue finissait par tomber sous son charme ?

L'avis de Ninou :

Aaaaah Rodrigue, mon petit Rodrigue <3 de toute la bande, c'est sans conteste celui qu'on attendait avec impatience. Il est toujours là pour les autres, de bon conseil, c'est une bonne épaule sur qui s'appuyer. Comment nous, lecteur, pourrions-nous ne pas l'aimer ?

28575801_1831028823627720_6381826682883060556_n

On découvre assez rapidement la manoeuvre des papas de nos deux protagonistes. Quand l'un veut se rapprocher de sa chère fille qui vit en Angleterre, l'autre n'aspire qu'à façonner son fils comme il l'entend peu importe ses rêves et désirs qui ne sont que futilités à son goût. Mais quand l'un tente de jouer au cupidon, l'autre ne recule devant rien pour faire pression sur sa progéniture pour atteindre son objectif.

28685867_1831028753627727_8664854485956741893_n

 

Alors quand Rodrigue faute avec la femme d'un des plus anciens collaborateurs de son père, l'occasion est trop belle et le timing parfait pour que celui-ci ne le laisse passer. Rodrigue doit non seulement sortir avec Margot, mais il doit absolument la charmer au risque de perdre sa boutique.

 

Margot a beaucoup souffert par le passé à cause de la confrérie des chats de gouttière. A l'âge où l'on est mal dans sa peau, elle a très mal vécu leurs railleries. Revenir auprès de son père lui fait toujours penser à cette période difficile qui l'a contrainte à suivre sa mère à l'époque. Alors quand celui-ci lui demande d'aller à un rdv arrangé avec celui qui lui a brisé son coeur de jeune fille, il lui est très compliqué d'accepter sans rechigner. Persuadée que le rencard sera le seul et unique, elle finit par abdiquer.

28576977_1831028786961057_8009937092309960315_n

Les retrouvailles seront aussi catastrophiques que surprenantes, rien ne se passera comme prévu. Le look de Margot titillera la curiosité de Rodrigue : qui se cache sous ces allures de pin-up. Et inversement, qu'est devenu le jeune homme qui l'a humilié par le passé. L'homme plein de charme et prévenant en face d'elle et son souvenir ne coïncide pas.

29344948_1855397654524170_835014976_n

"Coeur qui aime jamais n'oublie" l'attraction entre eux est quasi inévitable, mais succomber à l'appel de la luxure est la partie facile dans l'histoire, seront-ils prêt à y laisser leur coeur ? Là est la question ;)

Comme dans les tomes précédents, on peut toujours avoir des nouvelles du restant de la confrérie, on continue de les voir évoluer. Notamment pour nos deux chatons, Baps et Sam qui bossent avec Rodrigue. Ils auront leurs problèmes à régler aussi, la vie ne les épargne pas même sous la plume d'Adeline, et notre petit coeur sera tout serré pour eux.

29547585_1855404031190199_1904814434_n

 

La confrérie des chats de gouttière aura été un immense coup de coeur dans son ensemble, et le fait qu'on en parle si peu dans la blogo et sur les réseaux me laisse perplexe. Une trilogie à avoir sur ses étagères pour toutes les fans de romance.

J'ai vraiment été très touché par Rodrigue, cet homme prêt à tout pour tous. Qui en fin de compte ne se livre jamais sur ce qui le tourmente. Qui est prêt à tout lâcher pour ces proches, même si c'est important pour sa vie à lui, il est là. C'est un roc pour ses ami(e)s et dans ce dernier opus, ils vont enfin pouvoir lui prouver que lui aussi, il le vaut bien.

J'ai ri. J'ai aimé. J'ai pleuré avec eux, pour eux.

Laissez vous tenter, vous ne le regretterez pas !

Je vous laisse avec une dernière citation <3 

28685634_1831029186961017_6312366021050092525_n

 

Bonne lecture les mordus, Ninou ;) 

Pour se procurer la trilogie c'est par là

index-1