au-commencement,-je-t-ai-aime-500699-250-400

 

/!\ Public Avertit /!\

Présentation de l'éditeur :

Sandrine l'a aimé sans condition.

Il a détruit leur relation sans hésitation.

Sandrine Kervellec n’a rien d’une héroïne flamboyante. Éternelle figurante, se définissant comme le personnage secondaire par excellence, ses complexes ont fini par influencer ses rapports avec les autres, les hommes en particulier. Affectée depuis peu dans une nouvelle unité, la jeune militaire espère tourner une page en prenant un nouveau départ. Nouvel environnement, nouveaux amis, nouvelles aventures en perspective.
Son désir de vivre une histoire extraordinaire lui fait oublier toute prudence quand elle attire l’attention d’un collègue aussi froid que fascinant. Lorsque survient la rupture, violente et imprévisible, son monde s'écroule.

Il paraît qu’on ne change jamais vraiment. Joffrey Campier fera-t-il mentir cet adage ? De retour en France après une affectation Outre-mer de trois ans, Joffrey s'est résigné. Comment lutter contre la passion, malgré la certitude d'avoir été trahi ? Et si l'aveuglement de cet homme arrogant était le seul responsable d'un immense gâchis ?

Tome bonus de la série érotique "Coeur d'homme, âme de soldat" popularisée par "Apprivoise-moi" et "L'homme enragé", "Au commencement je t'ai aimé" lève une ultime fois le voile sur les secrets sulfureux du milieu militaire.

Un immense merci à Juliette Di Cen pour ce service presse, et pour son sadisme final (hihi)

L'avis de Ninou :

Ce dernier tome marque la fin de la série "Coeur d'homme, âme de soldat", mais jusqu'au bout on pourra dire "quand y en n'a plus, y en a encore"... je m'explique plus tard.

Nous suivons donc le parcours de Sandrine avec un flash back de plusieurs années sur sa rencontre avec Joffrey... on y découvre une histoire passionnelle, une idylle parfaite et le drame inexplicable de la rupture qui causera des dommages tant dans sa vie personnelle que professionelle (n'oublions pas que tout est inextricablement lié dans cette série).

Joffrey est une énigme pour nous lecteurs. D'un côté, tout nous pousse à croire qu'il pourrait être son prince et d'un autre côté, il est celui qui a causé "sa perte", alors quel est le fin mot de l'histoire?! Quel est l'élément manquant?! Mesdames et messieurs, vous n'êtes pas prêts à le découvrir, pas que l'info n'apparait pas dans ce tome bonus (quoi queeeee) mais en toute honnêteté, Juliette Di Cen fait preuve, pour ce final, d'un sadisme sans faille et il vous faudra toute votre volonté pour ne pas craquer votre slip et crier à la lune votre frustration (oui oui rien que ça)! 

Clairement, je ne suis pas comme tout le monde, quand j'ai vu les copinautes de la blogo faire ce que je décris au-dessus, ma réaction a été de glousser et de dire "naaaaan elle a osé, oh que tu es vilaine Juliette!!!!"

Quel coup de maître, vraiment je m'incline. Alors bien sûr, toi qui me lis, tu ne comprends rien à ce que je raconte...c'est totalement logique le but étant de titiller sans tout te dire, mais comme je ne suis pas chienne je te la fais en bref !

***semi-spoiler, si tu préfères le brouillard, cesses de me lire ici***

La case manquante n'est plus, l'auteur nous dévoile en quelques mots l'horreur de la situation, Joffrey est persuadé d'être la victime de l'histoire mais il est en fait le bourreau. Venu pour pardonner à Sandrine un mal qu'elle n'a pas fait, il devra se faire pardonner, mais cela sera-t-il possible.

Mystères et boules de gomme, il nous faudra attendre la sortie de l'intégrale en papier  pour avoir cette réponse d'où mon

"quand y en n'a plus, y en a encore".

***

Comme pour les tomes précédents, Juliette a su me faire rire, pleurer, couiner, chouiner tout cela au format nouvelle. Ses personnages, sans être extraordinaires, sont hors du commun, aux traits d'esprits incisifs ce qui les rend unique en leur genre.

Bravo à Juliette pour cette série qui ne m'a jamais déçu. Tu as su renouveler l'attente avec cette fin et il me tarde de serrer le format papier dans mes bras pour savoir enfin ce qu'il advient de nos personnages.

Bonne lecture les mordus, Ninou ;)

Les chroniques des tomes précédents

(cliquez sur l'image)

apprivoise-moi-4103882-250-400l-homme-enrage-4154623-250-400aucune-promesse-316824-250-400

 

 

vivant-347429-250-400apaise-386593-250-400

 

Retrouvez également l'avis de