l-heritage,-tome-4---l-heritage-701212-250-400

Présentation de l'Editeur

Il n'y a pas très longtemps, Eragon, le tueur d'Ombres, dragonnier, n'était qu'un pauvre garçon de ferme, et son dragon, Saphira, seulement une pierre bleue dans la forêt. Maintenant, le destin d'un peuple entier repose sur leurs épaules.
De longs mois d'entraînements et de batailles ont rapporté des nombreuses victoires et de l'espoir, mais ils ont causé aussi des pertes déchirantes. Et puis, la réelle bataille n'a pas encore eu lieu : ils doivent affonter Galbatorix. Quand ils le ferront, ils devront être assez fort pour le vaincre. Et s'ils ne le peuvent pas, personne ne le pourra. Il n'y aura pas de seconde chance.
Le dragonnier et son dragon sont allés plus loin que personne n'aurait pu l'espèrer. Mais peuvent-ils renverser le roi maudit et restaurer la justice en Alagaësia ? Et dans ce cas, quel en sera le prix ?

L’avis d'Audrey

Il est 2 heure du matin et je quitte Eragon, Arya, Saphira, Roran et tous les autres après des années de lecture.
J'ai commencé, puis abandonné avant de reprendre la lecture des tomes, entrecoupés par d'autres lectures urgentes. Presque 10 ans que les tomes m'accompagnent et c'est dure de finir une saga aussi magique que celle-ci.

Je ne sais pas comment expliquer ce que je ressens après la lecture du tome 4, mais c'est les yeux encore humides de larmes que j'ai fermé le livre, bouleversée par ma lecture.

L'Héritage est un roman sombre, douloureux où la guerre, la perte et la douleur se sont mêlées à l'amour, la réussite, la joie et le renouveau.
Toutes ses actions ont rendu la lecture intense, dure et bouleversante.
Chaque personnage a grandi, les dettes sont payées, les morts sont pleurés mais quelques choses de plus fort rend cette histoire poignante, presque réelle malgré le fantastique de la saga.

J'ai toujours été subjugué par la plume de Christopher Paolini, et ce dernier a su me tenir en haleine durant des centaines de pages, sans jamais faiblir et en teintant ses chapitres d'une pointe d'humour (parfois noir), quand l'ambiance devenait insoutenable pour nous lecteurs.

Je me refuse d'entrer plus en détails dans le tome et de vous révéler des passages clés qui vous donneront des pistes sur l'issue de la bataille qui reste le fil conducteur de la saga. Mais sachez juste une chose, prenez votre courage à deux mains et n'arrêtez jamais la lecture. Allez au bout de la saga et si le temps vous laisse le choix, reprenez-en la lecture.
Comme la dit Oromis "La patience et l'ouverture d'esprit ne font pas de toi un homme meilleur, juste quelqu'un qui durant ce temps ne posera pas de question".