the-dark-duet,-tome-1---captive-in-the-dark-679259-250-400 (1)

 

/!\ PUBLIC AVERTI CERTAINES SCÈNES PEUVENT HEURTER /!\

/!\ LA SENSIBILITÉ DES PLUS JEUNES /!\

Présentation de l'éditeur :

La vengeance. La vengeance est le but ultime de Caleb. Il la prépare depuis douze ans. Pour réussir, son "arme" doit être vraiment spéciale. Elle sera un cadeau inestimable dont tout le monde parlera.
La fille qu'il surveille de l'autre côté de cette rue passante est parfaite. Elle est différente de ses proie habituelles. Elle n'est pas consentante, elle n'est pas vendue par son père, elle ne lui a pas été envoyée... Elle sera sa conquête.
Dans ce huis-clos étouffant, le bonheur est-il encore possible?

L'avis de Ninou :

Ce premier tome est difficile à lire, difficile à appréhender, difficile à chroniquer mais certainement pas difficile à aimer.

La plume de l'auteur est juste, c'est très cohérent, je ne peux pas dire qu'à la place de Lizzie j'aurais réagi autrement en ayant le même jeu de carte qu'elle. Caleb est intense, on attend impatiemment chaque interaction avec sa "petite chatte", et oui c'est cru, à la limite du trash par certains moments (on ne les compte même pas sur les doigts d'une main si ça peut vous rassurer) mais l'histoire concerne un milieu impitoyable.

La pire crainte de toute femme, devenir une esclave sexuelle, devoir se soumettre à un bourreau qui te détruira jour après jour, te fera sentir pire qu'une moins que rien.

Et pourtant C.J. Roberts va réussir à créer cette étincelle entre Lizzie et Caleb, elle est si frêle, si ténue, pourtant elle ne faiblira jamais. Le récit alterne la narration entre eux deux, on a une vision complète de la trame, les implications sont tellement importantes qu'on se sent étiré dans un sens puis dans l'autre...on ne peut pas trancher et faire les moralisateurs, tout se tient et c'est ce qui nous fait tourner les pages plus vite. Parce que non, ce n'est pas possible, il ne va pas la laisser?!?

Forcément jaillit l'espoir, puis ce "tout va bien se passer" qui finit forcément mal et on rechute en même temps que Lizzie...

Je tairais les éléments de l'histoire, il vaut mieux que vous les découvriez par vous-même. Dire que ce fût un coup de coeur...honnêtement, je ne sais pas si ce qualificatif est juste, ça va au delà de ça, c'est le genre de bouquin qui ne laisse pas indemne, vos principes ne peuvent s'y appliquer, rien n'est tout blanc ou tout noir...une fois fermée tu es encore habitée par l'âme du livre, le tout étant de savoir si le lecteur est capable d'assumer tout ça.

Ce roman s'adresse à un public mûr, et qui a au moins une certaine habitude avec la littérature érotique (la plupart des pratiques sont d'ordre bdsm). A très vite pour mon avis sur les second tome ;)

Bonne lectures les mordus, Ninou.