14963316_677065439119811_7732931394544704781_n

Présentation de l'éditeur

1914, l'année de tous les dangers.

Adélaïde de Beauchamp est une jeune lady qui s'est vue contrainte de quitter l'Angleterre à la suite d'un scandale. Sommée par ses parents de revenir chez elle au bout de deux ans, elle s'embarque sur l'Empress of Ireland, un paquebot luxueux qui effectue la liaison entre la ville de Québec et l'Angleterre.
En cette nuit du 29 mai, période de l'année où les eaux sont encore glaciales dans l'embouchure du fleuve Saint-Laurent, l'Empress of Ireland fend doucement la nappe brumeuse lorsqu'il est soudainement embouti par un charbonnier. Personne n'aurait pu prévoir ce drame!
Dès lors, le destin d'Adélaïde sera changé à tout jamais...

L'avis d'Audrey

Merci à Sonia pour sa confiance et l'envoi de son nouveau roman.

Pour cette nouvelle histoire, l'auteur nous entraîne au Québec, après le naufrage de l'Empress of Ireland et nous suivons les déboires d'Adélaïde De Beauchamp, jeune femme de bonne famille au destin tragique et du ténébreux Aidan MacBain, un Irlandais au sang chaud.

Du point de vue historique, j'ai trouvé cette histoire très bien. Etant une grande fan du Titanic et de sa fin tragique, que tout le monde connaît, c'est avec joie que j'ai sauté sur cette romance et l'histoire de l'Empress of Irland est similaire avec son lointain cousin le Titanic.
Malheureusement, le naufrage n'est qu'une minuscule partie du roman. Bien qu'on y revienne régulièrement grâce aux souvenirs d'Adélaïde, j'ai trouvé que cette partie trop peu exploitée. Evidemment, nous sommes dans une romance et non dans un documentaire, mais j'aurais aimé que la tragédie prenne une plus grande place (ça doit être mon côté sadique).

Concernant l'histoire, je suis mitigée. Je n'ai pas été transportée comme je le pensais en premier lieu.
J'ai eu beaucoup de mal à me faire au comportement instable d'Adélaïde et au double jeu d'Aidan. Un caractère plus affirmé pour elle et moins changeant pour lui, aurait donné plus de fluidité à la romance qui pourtant, ouvre toutes les portes à une suite haute en couleurs.

Un premier tome mitigé pour moi, malgré une couverture magnifique. Mais je suis sûre que le roman trouvera une place de choix sous le sapin, que ce soit ici en France, ou au Canada.