seduction-maudite-909934-264-432

 Merci à Mathilde et Pygmalion pour ce Service Presse 

Présentation de l'éditeur :

« Journaliste audacieuse, Gabrielle Colleni ne vit que pour son métier. Jusqu’au jour où sa sœur trouve la mort dans d’étranges circonstances. Qui peut croire qu’il s’agit d’un accident ? Certainement pas celle que tous surnomment la « Fouineuse ».

Et son premier suspect n’est autre que le fiancé de sa cadette : Stanislas de Beaumiracle, riche, beau, célèbre… et malheureux en amour. Bel euphémisme puisque toutes les femmes de sa vie ont été victimes d’un sort funeste.

Si la police n’a jamais rien pu expliquer, la presse à scandales ne se lasse pas du « Séducteur maudit ».

Prête à tout pour découvrir la vérité, Gabrielle va devoir approcher Stanislas, mais aussi Mathis, l’énigmatique frère, tout en évitant les cadavres qui ont la fâcheuse manie de s’accumuler dans l’entourage des Beaumiracle… »

L'avis de Ninou :

Comme le dit le résumé nous suivons Gabrielle, surnommée par ses collègues journalistes "La Fouineuse". En effet celle-ci n'a pas froid aux yeux, prête à tout les stratagèmes pour découvrir la vérité, elle n'a pas peur d'aller sur le terrain pour percer à jour sa cible. Fille de prestigieux musiciens, elle est le vilain petit canard qui, contrairement à sa soeur, a refusé de se plier à cette passion malgré ses prédispositions et s'est tournée vers le journalisme.

Alors quand son père se présente à sa porte alors qu'ils n'ont plus aucun contact ensemble et qu'il lui apprend que sa soeur est décédée étrangement et qu'il lui demande expressément de découvrir la vérité sur sa mort. Gabrielle ne peut que suivre son instinct qui lui dicte de se rapprocher de son fiancé, malgré la perte et le choc de cette nouvelle, sa cible n'est pas une affaire comme les autres. Et c'est avec toute sa détermination qu'elle rejoindra la demeure des Beaumiracle.

Et quelle cible, le Séducteur Maudit est un jeune et beau photographe au charisme solaire dont on ne tarie d'éloge sur son talent. Les plus belles mannequins se pressent à sa porte malgré cette terrible malédiction qui a l'air de peser sur lui. Gabrielle va très rapidement se rendre compte que le bellâtre est bien creux et se demandera comment sa soeur a bien pu se pâmer devant lui au point d'accepter ses fiançailles.

Et plus elle approchera de la vérité et des deux frères Beaumiracle plus de funestes évènements se produiront... Entre celui que tout accuse et celui qui fait battre un peu plus son coeur à chaque rencontre, Gabrielle aura bien du mal à y voir clair et il se pourrait bien qu'elle doivent attendre que la fumée épaisse qui les entoure fasse jour sur ce meurtrier caché ;)

En bref, si vous avez pu lire La proie du Papillon, Séduction Maudite se place dans le même registre, cela dit j'avoue avoir eu beaucoup plus de difficultés à rentrer dans l'univers de celui ci. Peut être à cause de toute la peine ressentie par Gabrielle sur la perte de sa soeur à moins que les Thrillers sentimentaux ne soient en fin de compte pas tant que ça mon dada. Toujours est-il que Stéphane Soutoul manie à merveille la psychologie féminine et signe ici un nouveau roman addictif.

Bonne lecture les mordus, Ninou ;)

L'avis de Christelle : 

Quand Gabrielle Colleni revient chez elle, elle apprend d’une façon assez douloureuse que sa sœur est morte. Comme son métier est justement journaliste, elle, qui est même surnommée La fouineuse par ses collègues, décide d'utiliser ses talents pour découvrir ce qui est véritablement arrivé à sa sœur.Gabrielle se fait engager auprès de l’ex de sa sœur qui est nul autre que Stanislas de Beaumiracle. Cet emploi est parfait pour son enquête car elle reste à domicile, ce qui lui permet de rencontrer toute la famille ainsi que toutes les personnes qui ont été en contact avec sa sœur.

Pour moi ça a été un vrai régal car ses prises de bec avec Gabrielle m’ont bien fait rire et nous permet d’en apprendre beaucoup sur eux.

Gabrielle a un tempérament très fougueux, et ne se laisse pas marcher sur les pieds, c’est ça qui lui permet d’arriver à finir ses enquêtes et à dénicher parfois l’impensable. Elle fonce en risquant beaucoup et peut-être qu'ici elle va même risquer plus que sa vie !

J’avoue que parfois on avait envie quand même de la secouer car elle peut taper un peu sur les nerfs avec son caractère ! Stanislas, lui par contre, est tel qu'on imagine les hommes beaux et riches. Il est arrogant, capricieux, et frivole. J’avais carrément envie de le frapper, moi qui suis une personne douce, ça veut tout dire.

Parmi tout ce beau monde, on rencontre le frère de Stanislas, qui a été pour moi le meilleur des personnages. Son côté sombre dû à ce qu’il a pu vivre, son air arrogant mais très protecteur vis à vis de sa famille, fait qu’on l’apprécie ou pas.

Que dire de plus que l’auteur a encore réussi à me faire voyager dans son univers, on plonge dans l’enquête et on dévore les pages pour savoir qui est responsable.

J’ai soupçonné pratiquement tout le monde mais grâce aux indices que Stéphane a mis dans son livre, on arrive à plus ou moins trouver, bien qu’il a encore réussi à me surprendre à la fin.

Avec ce nouveau roman l’auteur nous fait encore découvrir un autre côté des relations humaines avec des sentiments profonds qui font faire des choses incroyables mais pas toujours du côté du bien.

L’amour est complexe et multiple, Stéphane arrive à jouer avec eux pour nous emmener dans un univers chaque fois différent et j’espère qu’il arrivera aussi à vous faire apprécier cette lecture tout comme ça a été mon cas.